Rapport Verhofstadt, ou comment sortir de l’ornière ? (1/6) - commentaires Rapport Verhofstadt, ou comment sortir de l'ornière ? (1/6) 2016-11-08T15:47:17Z https://www.treffpunkteuropa.de/rapport-verhofstadt-ou-comment-sortir-de-l-orniere-1-6#comment22323 2016-11-08T15:47:17Z <p>oui oui, moi j'opine ! Un référendum pour décoincer le système et un référendum sur tous les Etats de l'Union actuelle le même jour. Oui, c'est une très bonne idée :-)</p> Rapport Verhofstadt, ou comment sortir de l'ornière ? (1/6) 2016-11-07T18:14:13Z https://www.treffpunkteuropa.de/rapport-verhofstadt-ou-comment-sortir-de-l-orniere-1-6#comment22319 2016-11-07T18:14:13Z <p>Très bon article et merci Le Taurillon pour donner un cadre pour l'actualité européenne. Une petite question au rédacteur / à la rédactrice de l'article. Je ne comprends pas en quoi l'idée de référendum européen serait négative car cela résulterait en une ratification « à la discrétion des Etats ». N'est-ce justement pas le but de l'Union européenne que de « libérer » le citoyen du cadre national de ses institutions ?</p> Rapport Verhofstadt, ou comment sortir de l'ornière ? (1/6) 2016-11-07T15:18:56Z https://www.treffpunkteuropa.de/rapport-verhofstadt-ou-comment-sortir-de-l-orniere-1-6#comment22318 2016-11-07T15:18:56Z <p>M'enfin, pourquoi ne comprend-on pas que pour faire Europe il faut que les européens se parlent, et que le plus court chemin pour y parvenir est de généraliser l'enseignement de l'espéranto en première langue étrangère</p> Rapport Verhofstadt, ou comment sortir de l'ornière ? (1/6) 2016-11-07T12:48:40Z https://www.treffpunkteuropa.de/rapport-verhofstadt-ou-comment-sortir-de-l-orniere-1-6#comment22317 2016-11-07T12:48:40Z <p><q>Guy Verhofstadt imagine la ratification par les quatre cinquièmes des Etats membres comme alternative au référendum.</q></p> <p>En quoi est-ce une alternative au référendum ? C'est une alternative au liberum veto actuel.</p> <p>Notons que cette proposition avait été formulée — je crois par Alain Lamassoure — au cours de la Convention qui a donné le traité de 2004. S'il avait été écouté l'Europe se fut épargnée bien des déboires.</p> Rapport Verhofstadt, ou comment sortir de l'ornière ? (1/6) 2016-11-07T12:46:56Z https://www.treffpunkteuropa.de/rapport-verhofstadt-ou-comment-sortir-de-l-orniere-1-6#comment22316 2016-11-07T12:46:56Z <p><q>Il a aussi pensé au sort des perdants, et propose ainsi que les Etat qui refuseraient de reconnaître la ratification du traité, démarrent dès lors le processus de sécession (pensez à David Cameron !), ou choisissent « le statut d'association »</q></p> <p>... et pourquoi ne pas simplement donner l'option d'accepter le choix majoritaire comme dans tout système démocratique ? Le changement de statut doir rester un plan B.</p> Rapport Verhofstadt, ou comment sortir de l'ornière ? (1/6) 2016-11-07T09:16:44Z https://www.treffpunkteuropa.de/rapport-verhofstadt-ou-comment-sortir-de-l-orniere-1-6#comment22315 2016-11-07T09:16:44Z <p>Relancer l'Europe par un référendum ?</p> <p>bonjour, et merci de me laisser m'exprimer dans vos colonnes...</p> <p>Tenter de relancer l'Europe en demandant aux peuples de se prononcer par référendum, est selon moi, à la fois utopiste, et totalement irresponsable : quelles que soient les questions posées, les peuples voteront fatalement contre ; et ce, malheureusement, nous le savons ...</p> <p>La seule façon de relancer l'Europe, et cela pour longtemps encore, est de s'appuyer sur les institutions existantes de l'UE en les faisant fonctionner mieux par modifications d'organisation discrètes, en recentrant l'action sur quelques projets principaux tout en laissant la subsidiarité maximale dans les autres domaines. Il faut que Parlement, Conseil, et Commission, travaillent ensemble de manière extrêment soudée à quelques projets prioritaires, en s'interdisant tout excès afin de rendre possibles des actions réelles précises.</p> <p>Que les dangereux idéologues et idéalistes, qu'ils soient souverainistes ou fédéralistes (même sympathiques...), freinent leurs ardeurs ! leur inévitable confrontation, et celle des citoyens qui les suivent ou qui adhèrent à leurs thèses, ne peut qu'amener à un délitement lamentable du beau projet européen. Il nous faut une « Task Force » de queques hommes forts et déterminés au sein du Parlement, du Conseil et de la Commission, qui décident de travailler ensemble pour accoucher rapidement d"avancées significatives visibles ...</p>