Montebourg et Hamon : refonder une Union Européenne démocratique et sociale - commentaires Montebourg et Hamon : refonder une Union Européenne démocratique et sociale 2016-11-02T00:32:45Z https://www.treffpunkteuropa.de/montebourg-et-hamon-refonder-une-union-europeenne-democratique-et-sociale#comment22303 2016-11-02T00:32:45Z <p>Montebourg pro-européen convaincu...on repassera.Sur ce sujet, il n'est guère mieux que Mélenchon. Les exemples cités par l'article montrent bien qu'il fait de l'UE et de la commission européenne le problème, et qu'il propose des solutions nationales pour remédier à ces problèmes causés par l'Europe. En conclure que l'Union est un bien précieux me semble manquer de cohérence, et donne de la crédibilité aux eurosceptiques.</p> <p>J'ose à peine relever les slogans clichés du type « libre concurrence à outrance » ou « contrôle des décisions de la BCE » (traduire : fin de l'indépendance de la BCE), quand on sait toutes les crises monétaires que la France a connu avant 1993 du fait de la dépendance de la Banque de France.</p> <p>Quant à la suspension unilatérale de la directive sur les travailleurs détachés, ça se passe de commentaire, la France nous protège une fois de plus contre l'Union européenne néolibérale et anti-sociale, au demeurant un bien précieux. En terme de ridicule, on fait difficilement mieux, d'autant que réclamer plus de démocratie européenne pour se réserver le droit de s'opposer unilatéralement aux décisions adoptées par la majorité (qui au Parlement et au Conseil est de droite), c'est pour le moins contradictoire.</p> <p>Le discours de Benoît Hamon est beaucoup plus cohérent, rationnel, et constructif. Bravo à lui ! Seulement, il a été un des eurodéputés les plus absentéistes du Parlement. C'est bien de faire des discours, mais c'est dommage de ne pas essayer d'améliorer les politiques européennes. Qu'a-t-il fait pour contribuer à politiser l'Europe et pour faire valoir sa vision quand il était élu à cette fin ? Pas grand chose, hélas !</p> <p>De ce point de vue, Guillaume Balas, bien que non candidat à la primaire, serait bien plus légitime à défendre la vision de Hamon car il se bat au sein du Parlement européen pour la mettre en oeuvre.</p>