Andrus Ansip, un commissaire pour la cyber-Europe - commentaires Andrus Ansip, un commissaire pour la cyber-Europe 2014-10-10T09:58:43Z https://www.treffpunkteuropa.de/andrus-ansip-un-commissaire-pour-la-cyber-europe#comment20343 2014-10-10T09:58:43Z <p>Après avoir lu cet article il me semble risible de croire aux vertus auto-correctrices du libéralisme quand l'on voit les contradictions de fonds sur les problèmes cruciaux relatifs à la Révolution Numériques et la Société de l'Information.</p> <p>Un statut d'e-resident est vide de sens, au surplus européen, puisque le protocole TCP/IP ne donne que par exception les adresses géographiques des utilisateurs. Cette division ne vaut pas l'effort soit d'un nouveau protocole soit d'un web-tracking liberticide et est in fine inutile. Inutile car ce statut ne saurait en rien protéger efficacement les données personnelles et inutile car un règlement européen qui devrait sortir fin 2014 va normalement régler le problème des données personnelles et notamment grâce au droit à l'oubli numérique et à la mobilité des données.</p> <p>Au surplus, il me paraît tout simplement absurde de prétendre protéger les données personnelles et de se faire le fer de lance de la démocratie - à l'instar de M. Ansip - et dans le même temps d'avoir soutenu ACTA qui est le projet le plus liberticide au niveau des libertés numériques qui n'ai jamais vu le jour en Europe. ACTA était un pur produit libéral, qui, par un tour de force rhétorique, a essayé de faire croire que les intérêts des industries se fondaient aux intérêts du peuple et donc de la démocratie. Le problème a été un problème de fond, désolé M. Ansip, car je me souviens bien d'avoir entendu le peuple s'insurger contre ce tissu de lois policières servant les classes dominantes.</p> <p>Ces atrocités montrent bien la vision qu'a Ansip du libéralisme : La sécurité de la minorité doit passer par le sacrifice de la liberté de la majorité.</p>