« Les citoyens ne s’intéressent pas à l’Europe pour l’amour de l’Europe » - commentaires « Les citoyens ne s'intéressent pas à l'Europe pour l'amour de l'Europe » 2011-01-22T15:46:14Z https://www.treffpunkteuropa.de/Les-citoyens-ne-s-interessent-pas-a-l-Europe-pour-l-amour-de-l-Europe#comment9133 2011-01-22T15:46:14Z <p>Pour suivre LB2S sur Twitter, c'est par là : <a href="http://twitter.com/#!/lb2s" class="spip_url spip_out auto" rel="nofollow external">http://twitter.com/#!/lb2s</a></p> « Les citoyens ne s'intéressent pas à l'Europe pour l'amour de l'Europe » 2010-11-21T19:06:28Z https://www.treffpunkteuropa.de/Les-citoyens-ne-s-interessent-pas-a-l-Europe-pour-l-amour-de-l-Europe#comment8783 2010-11-21T19:06:28Z <p>Comme j'ai eu l'occasion de le dire au TAURILLON, tout est parti d'une histoire d'amour née entre le dieu suprême des Grecs et la jeune Orientale de l'Antiquité qui portait le nom d'EUROPE, c'est-à-dire de VASTE-VUE : il la séduisit, puis l'enleva par-delà les mers et la peur, sous les traits d'un... taurillon.</p> <p>Que chaque Européen se sente concerné par l'EUROPE dans ses intérêts personnels et ses propres projets sera déjà un grand pas franchi vers L'UNION DANS LA DIVERSITE. Mais la désignation de l'Union EUROPEenne nous oblige à regarder ensemble, plus loin, le bien commun, la justice et la paix sans frontière :</p> <p>le peuple phénicien auquel appartenait la mythique EUROPE avant de mettre au monde en Crète la première civilisation réellement européenne, les Minoens, voilà plus de trois mille ans n'a-t-il pas inventé les techniques nautiques et l'art alphabétique, c'est-à-dire les moyens de contact qui continuent de nous permettre harmonie, énergie et synergie, donc la démocratie ?</p> <p>Voilà quelques raisons parmi tant d'autres d'AIMER L'EUROPE, plus exactement de vouloir, à travers ses équilibres économiques toujours perfectibles ou son développement culturel plusieurs fois millénaire, pour elle et pour les Européens, une démarche politique digne de notre nom, dynamique malgré les difficultés, fédératrice par-delà les différences et divergences, qui soit enfin créatrice d'espace, de souffle, d'audace, bref de liberté.</p> « Les citoyens ne s'intéressent pas à l'Europe parce que l'Union Européenne n'est pas démocratque. 2010-11-20T11:39:54Z https://www.treffpunkteuropa.de/Les-citoyens-ne-s-interessent-pas-a-l-Europe-pour-l-amour-de-l-Europe#comment8779 2010-11-20T11:39:54Z <p>Rien n'illustre mieux la défaite de la démocratie en Europe que cette idée que « l'intérêt » est une forme d'implication citoyenne qui serait dictée par les pouvoirs en place aux citoyens, éventuellement par des moyens de communications.</p> <p>Il serait évidemment trop long et forcément inutile de commenter paragraphe par paragraphe la représentation que Loup Besmond de Senneville fait de la chose publique et de l'intérêt public pour la chose publique.</p> <p>Il suffit de résumer en disant que Loup Besmond de Senneville communique remarquablement bien le fondement idéologique des institutions politiques de l'Union Européenne qui organisent la place qu'elles accordent à leur citoyens en fonction d'un héritage de l'Europe de l'Ancien Régime et des nationalismes européens où la politique est un produit social qui ne peut qu'être « donné » par les autorités en place et où « l'échange » ne se résume finalement, dans la vie politique des citoyens européens, qu'à un message des autorités, et de leurs relais, vers les citoyens.</p> « Les citoyens ne s'intéressent pas à l'Europe pour l'amour de l'Europe » 2010-11-19T12:18:18Z https://www.treffpunkteuropa.de/Les-citoyens-ne-s-interessent-pas-a-l-Europe-pour-l-amour-de-l-Europe#comment8776 2010-11-19T12:18:18Z <p>Les citoyens ne s'intéressent pas à l'Europe, à nous de faire en sorte de les intéresser ! j'ai lu avec intérêt votre article et approuve ce que vous y écrivez. Cependant, j'y ajoute un bémol, concernant les politiques de communication : le tout internet est souhaité, mais d'autres dispositifs existent. Différents réseaux organisés au niveau européen, tel que le réseau EUNET, auquel nous appartenons, travaille pour une citoyenneté européenne active en créant des projets et actions à destination des populations locales pour les rapprocher des questions européennes. des dispositifs nationaux, tels que les Maisons de l'Europe ( initiative associative ; une trentaine en France) ou les centres d'Information Europe Direct ( initiative commission européenne ; 54 centres en France) sont implantés au niveau local et ou régional et permettent aux citoyens de rencontrer des personnels qualifiés, capables de : <br /><img src='https://www.treffpunkteuropa.de/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> les informer sur les politiques communautaires tout en les replaçant dans un contexte local <br /><img src='https://www.treffpunkteuropa.de/squelettes-dist/puce.gif' width="8" height="11" class="puce" alt="-" /> créer des actions pour réconcilier les citoyens avec l'Europe donner du sens à l'implication des questions européennes dans leur quotidien.</p> <p>En ce qui nous concerne sur le Dunkerquois, la Maison de l'Europe est également labellisé Europe Direct. Ainsi les actions se croisent, les moyens sont mutualisés. Cependant rien ne serait possible si les pouvoirs publics locaux n'étaient pas conscients de l'importance de l'information de base auprès des habitants des territoires et s'ils n'avaient pas une réelle volonté politique d'ouverture vers d'autres champs et horizons.</p> <p>Je vous rejoins également lorsque vous indiquez que les initiatives prises au niveau européen, doivent également être relayées au niveau national.</p> <p>Celles développées par l'Union européenne, ne peuvent en effet suffire si les états membres ( contraints et forcés depuis 2006 dans le cadre des fonds structurels à communiquer sur les réalisations cofinancés au niveau local par l'Union) ne confortent pas les actions de communication déjà mises en place, en les accompagnant et en les renforçant. Un long chemin reste à parcourir....</p> <p>De plus, le tout internet n'est pas la meilleure des solutions et les informations disponibles via le web, restent des informations accessibles aux techniciens de la pratique européenne ou à des personnes dont c'est « le métier ».</p> <p>je voulais juste compléter votre propos en indiquant que des réseaux d'information européenne de proximité avec les citoyens existent et les 6000 personnes que nous avons touchées, sur le Dunkerquois, cette année dans le cadre de nos activités diverses et variées peuvent en témoigner.</p> <p>Nathalie Legros Directrice La Maison de l'Europe 5 quai de la Citadelle 59140 DUNKERQUE</p> « Les citoyens ne s'intéressent pas à l'Europe pour l'amour de l'Europe » 2010-11-18T13:17:23Z https://www.treffpunkteuropa.de/Les-citoyens-ne-s-interessent-pas-a-l-Europe-pour-l-amour-de-l-Europe#comment8774 2010-11-18T13:17:23Z <p>Vous pourriez donner le nom de son compte Twitter du coup :-)</p>