Carton rouge à Rachida Dati pour son affligeante incompétence européenne - commentaires Carton rouge à Rachida Dati pour son affligeante incompétence européenne 2009-05-01T10:07:34Z https://www.treffpunkteuropa.de/Carton-rouge-a-Rachida-Dati-pour-son-affligeante-incompetence#comment6683 2009-05-01T10:07:34Z <p>Je suis loin d'adhérer à la ligne éditoriale votre site, et suis, contrairement à vous, peu enclin à distribuer des cartons rouges, mais là, il faut bien le dire, c'est mérité !</p> Carton rouge à Rachida Dati pour son affligeante incompétence européenne 2009-05-01T09:03:05Z https://www.treffpunkteuropa.de/Carton-rouge-a-Rachida-Dati-pour-son-affligeante-incompetence#comment6682 2009-05-01T09:03:05Z <p>A force de jouer avec le feu vous allez finir par vous retrouver avec un taux de participation électorale ridiculement bas, un parlement décrédibilisé qui ne pourra pas prendre la moindre initiative forte, une opinion publique indifférente voire de plus en plus hostile à l'idée européenne et avec une majorité eurotiédasse, ou - pourquoi pas - eurosceptique au parlement européen.</p> <p>De constats résignés (ou - pire - acceptés...) et autres causes molles... en conséquences malheureusement prévisibles, l'approche européiste soit disant « pragmatique » ressemble de plus en plus à la pente inexorablement glissante d'une nouvelle forme de suicide mou.</p> Carton rouge à Rachida Dati pour son affligeante incompétence européenne 2009-04-30T16:51:16Z https://www.treffpunkteuropa.de/Carton-rouge-a-Rachida-Dati-pour-son-affligeante-incompetence#comment6677 2009-04-30T16:51:16Z <p>à tous ces pourquoi, un seul parce que :</p> <p>parce que les souverainistes, les néo-nationalistes, sont des extrémistes. et les extrémistes ne changent jamais rien, ils ne font ni ne défont l'Europe. Ils sont là, ils gesticulent, ils arrivent à 10% voir plus de temps en temps, on a peur, on commente.</p> <p>Mais pendant ce temps, ce sont les pragmatiques qui font bouger les choses. Ceux qui font l'Europe au quotidien : les députés, les fonctionnaires nationaux qui participent aux négociations dans les formations du Conseil de l'UE ou avec la Commission, les citoyens et la société civile. C'est là, tous les jours, dans le compromis et le débat permanent, face à la dure réalité d'une Europe à 27 ou de 27 Europes, que le projet avance et se construit.</p> <p>Combattre l'extrémisme par l'extrémisme n'a jamais et ne fera jamais avancer l'Europe.</p> <p>Pour autant, je te rejoins sur un point : la clarté de l'ambition. De grandes propositions porteuses, fédératrices et avant-gardistes doivent sortir des débats, et notamment à l'occasion des élections européennes. Il faut avoir un rêve européen, il faut avoir une utopie, comme horizon, mais être capable d'avancer chaque jour dans la réalité et la complexité de la construction européenne.</p> Carton rouge à Rachida Dati pour son affligeante incompétence européenne 2009-04-30T15:14:30Z https://www.treffpunkteuropa.de/Carton-rouge-a-Rachida-Dati-pour-son-affligeante-incompetence#comment6674 2009-04-30T15:14:30Z <p>Et voilà : on va enfin finir par y arriver. A savoir qu'on peut constater que l'une croit sans doute du fond de ses tripes en ce qu'elle dit (Mme Le Pen), et l'autre visiblement non (Mme Dati).</p> <p>Pour part, j'en ai tiré des conclusions que certains jugeront sans doute très personnelles : à savoir que l'Européisme actuel et mou fait de demi-mesures, de prudentes lenteurs, de postures défensives, de tergiversations, de refus de jamais choisir entre l'Union et la Nation (ou les Etats), du refus de l'obstacle (du refus de certains sauts qualitatifs...), cet européisme prétendument pragmatique et - surtout - fait de superficialité sentimentaliste contribue à envoyer l'Europe dans le mur plus surement encore que tous les nonistes réunis.</p> <p>Lesquels nonistes font davantage leur beurre de l'insatisfaction générale que d'un véritable regain idéologique du nationalisme d'autrefois. Et si la Nation revient depuis peu à la mode (et est aujourd'hui perçue comme un rempart), c'est surtout parce que l'Europe déçoit. Mais ça, à qui la faute ?! Où est donc le projet - politique et institutionnel - ambitieux, cohérent, global et structurant (et enfin lisible !) à opposer aux néo-chantres de la nation (qui ont les idées très claires, eux...) ?!</p> <p>A quand la fin de la politique des petits-pas, cette politique d'un mécano incertain laborieusement consolidé à coup de rustines ? A quand la fin de la politique de la fuite en avant sans que personne ne sache plus ou n'ose plus vouloir dire exactement où l'on va ? sans que personne (à part les souverainistes pur jus) n'ose vraiment dire où - fondamentalement, en définitive - il veut aller, ni pourquoi ? Où est le projet d'ensemble ? Où est la vision ?</p> <p>Pourquoi <strong>le débat politique sur l'avenir sur l'Europe</strong> (puisque c'est de cela qu'il devrait aujourd'hui être question...) se réduit-il aujourd'hui à l'évocation de quelques réformettes nées de besoins contextuels, à la seule polémique stérile sur l'emplacement idéal pour les réunions de son parlement, sur son périmétre géographique et la validité - ou non - de ses « frontières » traditionnelles ? Pourquoi ?!</p> Carton rouge à Rachida Dati pour son affligeante incompétence européenne 2009-04-30T11:15:12Z https://www.treffpunkteuropa.de/Carton-rouge-a-Rachida-Dati-pour-son-affligeante-incompetence#comment6672 2009-04-30T11:15:12Z <p>Ce carton rouge vient à point nommé, alors que l'UMP tente vainement un tir de barrage en nous faisant passer cette prestation pour de l'humour. D'une manière générale les cadres des grands partis ne sont pas intéressés par le sujet de l'Europe, alors même que ces grands partis affichent un ligne pro-européenne. Lorsque l'on compare l'intervention de Marine Le Pen sur France 3 (argumentée et structurée) et celle de Rachida Dati (pas de cohérence, pas d'idées), il y a tout lieu de craindre que le camp des anti-Europe fasse un très joli score aux éléctions, affaiblissant encore plus la construction européenne.</p> Carton rouge à Rachida Dati pour son affligeante incompétence européenne 2009-04-29T09:54:15Z https://www.treffpunkteuropa.de/Carton-rouge-a-Rachida-Dati-pour-son-affligeante-incompetence#comment6667 2009-04-29T09:54:15Z <p>Oui et non. Oui parce que c'est un secret de Polichinel que Sarkozy fais les listes des européennes pour l'UMP en fonction de considérations nationales (popularité, régionales etc.). Et donc oui parce que la responsabilité lui revient de placer des candidats qui ne sont ni intéressés ni compétents.</p> <p>Non parce que la prestation de Dati dépasse les bornes et que sa désinvolture rend encore plus insupportable son incompétence.</p> Carton rouge à Rachida Dati pour son affligeante incompétence européenne 2009-04-29T05:56:01Z https://www.treffpunkteuropa.de/Carton-rouge-a-Rachida-Dati-pour-son-affligeante-incompetence#comment6666 2009-04-29T05:56:01Z <p>L'incompétence est-elle intentionnelle ?</p> <p>Le carton ne devrait-il pas plutôt être atribué au sinistre individu qui a décidé que cette dame devait être candidatepour une élection aussi importante que l'élection des eurodéputés – lequel déclarait par ailleurs avec hypocrisie qu'il souhaitait y envoyer les meilleurs ?</p> Carton rouge à Rachida Dati pour son affligeante incompétence européenne 2009-04-29T04:34:05Z https://www.treffpunkteuropa.de/Carton-rouge-a-Rachida-Dati-pour-son-affligeante-incompetence#comment6665 2009-04-29T04:34:05Z <p>Après « l'ère du mépris », l'Europe est appelée, précisément par son histoire, à devenir « l'aire du respect » : de l'ouverture et de la paix.</p> <p>Aiguisons donc notre attention EUROCITOYENNE pour inventer ensemble, grâce aux moyens actuels de connaissance et d'action, à travers le débat électoral et la réflexion concertée, une approche plus responsable des réalités et des questions qui tissent notre EUROPE toujours en devenir : devenons nous-mêmes en favorisant son épanouissement, de l'apparition de son nom plusieurs fois millénaire signifiant « Vaste-Vue » au surgissement de l'harmonisation démocratique opérant depuis un demi-siècle sur un continent aussi divers par ses facettes qu'uni par son BIEN COMMUN.</p>