La coopération entre l'UE et l'UA au Darfour : - commentaires La coopération entre l'UE et l'UA au Darfour : 2007-08-01T10:48:18Z https://www.treffpunkteuropa.de/La-cooperation-entre-l-UE-et-l-UA-au-Darfour#comment2694 2007-08-01T10:48:18Z <p>Où on apprend, ce jour, le vote d'une résolution du Conseil de sécurité de l'Organisation des nations unies portant sur le prochain déploiement, au Darfour, d'une force internationale (d'interposition d'environ 26 000 hommes) composée de forces africaines et onusiennes dans l'objectif de ramener la paix dans la région et de protéger le travail des organisations humanitaires.</p> <p>On dit que le déploiement de cette force internationale pourrait néanmoins prendre près d'un an. Mieux vaut tard que jamais...</p> La coopération entre l'UE et l'UA au Darfour : 2006-09-22T07:48:05Z https://www.treffpunkteuropa.de/La-cooperation-entre-l-UE-et-l-UA-au-Darfour#comment1073 2006-09-22T07:48:05Z <p><strong>Néanmoins, la réalité des faits impose de réajuster et d'orienter la politique extérieure de l'Union vers plus d'ambitions, plus de fermeté. Ceci quitte à froisser ses interlocuteurs et à agacer les dirigeants de ses Etats membres.</strong></p> <p><strong>Mais ces derniers ne sont-ils pas les premiers à appeler de leurs vœux une Europe forte sur la scène internationale ? Une Europe capable d'exporter ses valeurs et devenant ainsi un acteur de paix crédible ?</strong></p> <p>Disons juste que je partage effectivement cette analyse et que j'aimerais bien moi aussi voir (si possible de mon vivant...) se réaliser cette ambition pour l'Europe.</p> <p>Néanmoins cette conclusion montre bien à quel point l'Europe intergouvernementale et bancale actuelle s'est laissée empêtrée toute seule dans toute une série de contradictions.</p> <p>En résumé : nos dirigeants disent officiellement ''vouloir'' l'Europe mais - en pratique - ne lui donnent néanmoins pas les moyens d'exister, tant les ''freins psychologiques'' (i. e : références permanentes à l'Etat-nation ''horizon politique si difficilement dépassable'', culte de l'idée de ''Souveraineté'', peur de brusquer les opinions publiques, etc) sont aujourd'hui encore puissants chez nos dirigeants.</p> <p>Entre discours idéalistes sympathiques et réalités moins réluisantes, l'Europe d'aujourd'hui semble donc ainsi, aujourd'hui, atteinte de schizophrènie.</p> <p>En tout cas, très grand merci à Marie pour cette série d'articles. Laquelle nous a récemment annoncé qu'elle partait prochainement en Afrique noire pour aller y travailler dans le cadre de la coopération humanitaire eurafricaine, occasion pour elle (et belle expérience en perspective) de vivre plus concrètement encore son engagement pour une Europe facteur de paix et de développement dans le monde.</p> <p>En la remerciant encore pour son engagement aux Jeunes Européens France et pour sa participation à l'activité éditoriale de ce webzine.</p> <p>Ronan Blaise (Rédacteur en chef)</p>