Ce que la capitale de l’UE a à offrir et d’où vient la comparaison entre le Parlement européen et un « caprice des Dieux » ?

, par Julia Mayer, traduit par Hugo Magrit

Ce que la capitale de l'UE a à offrir et d'où vient la comparaison entre le Parlement européen et un « caprice des Dieux » ?
Bruxelles, capitale de la BD. Photo : Julia Mayer

Qu’associe-t-on à Bruxelles ? L’une des premières choses, sinon la première, c’est l’Union européenne. Et à juste titre, car la capitale belge abrite de nombreuses institutions européennes qu’il faut absolument visiter, comme la Commission, le Parlement et le Conseil. Cependant, le cœur de l’Europe offre de nombreuses autres curiosités et spécialités, souvent moins connues.

Bruxelles est très célèbre pour ses spécialités culinaires telles que les frites ou les gaufres. On peut en acheter presque partout dans le centre-ville de sorte que chacune de ses belles ruelles est imprégnée de leur douce odeur qui se mêle à celle du chocolat belge, disponible, comme les gaufres, dans de nombreuses variantes, pour former une partie de l’ambiance olfactive bruxelloise. On peut lire « Frites acceptées » sur les panneaux à l’entrée de nombreux restaurants. Vous pouvez donc emporter dans ces derniers vos frites achetées ailleurs pour les déguster, par exemple, avec une autre spécialité belge : une bière. D’ailleurs, les meilleures frites sont vendues à Frit Flagey et à la Maison Antoine. Cette dernière est située dans le quartier européen, si bien que certains invités de marque, comme Angela Merkel, ont déjà goûté cette spécialité belge.

À la recherche des meilleures frites de Bruxelles. Photo : Julia Mayer

Tout ce qu’il faut pour décompresser

Outre la visite de ces lieux incontournables, il est recommandé de jeter un coup d’œil au-delà du centre-ville de Bruxelles. Chaque quartier offre son propre lot de surprises et permet de trouver un équilibre avec la vie dynamique du quartier européen. Chaque secteur de la ville possède sa propre architecture. Le Sud-Ouest est particulièrement recommandé pour les amoureux de la nature. On y trouve de nombreux parcs, comme le Parc des Sources. En outre, la commune de Laeken, au nord de Bruxelles, possède de nombreux parcs et jardins qui valent la peine d’être vus. Il en va de même pour les Jardins du Fleuriste, qui, en combinaison avec le Château du Stuyvenberg et le Château de Laeken tout proche, où réside la famille royale belge, vous feront vivre des moments inoubliables.

Promenade dans la nature. Photo : Julia Mayer

30 mètres plus petit pour des raisons de sécurité aérienne

Par beau temps, un bâtiment argenté et brillant de plus de 100 mètres de haut, l’Atomium, est visible depuis les jardins mentionnés ci-dessus. Cette attraction touristique a été construite pour l’Expo 58. Aujourd’hui, il est impossible d’imaginer Bruxelles sans elle. Lors de cette première exposition universelle après la Seconde Guerre mondiale, en 1958, les nouvelles technologies du voyage spatial et de l’énergie nucléaire ont été présentées pour la première fois à un large public. On peut se promener dans les atomes individuels du modèle de cristal géant et l’atome supérieur en particulier offre une vue magnifique sur toute la ville.

Neuf atomes reconnaissables : l’Atomium. Photo : Julia Mayer

Tout schtroumpfé ou pas ?

Un élément qui façonne le paysage urbain attire l’attention lorsqu’on se promène dans la ville : dans les endroits les plus divers, vous trouverez des représentations de héros nationaux belges, comme des personnages de bandes dessinées célèbres. Les plus courants sont l’aventurier Tintin avec son petit chien Milou ou encore les Schtroumpfs. Ces personnages ont été créés par des artistes belges et sont donc fortement ancrés dans la nation et la culture, comme le montre également la présence d’œuvres d’art dans la ville. Ce n’est pas la seule occasion de découvrir activement la scène artistique belge : outre les musées et les petites galeries, il y a toujours des marchés qui permettent aux habitants et aux visiteurs de découvrir différentes formes d’art.

Bruxelles, c’est schroumpftastique. Photo : Julia Mayer

Petites astuces

Voilà maintenant deux conseils connus normalement uniquement des locaux ou des experts ! Premier conseil : la Place du Luxembourg, ou « Plux » en abrégé, qui, avec ses nombreux petits bars, est un lieu de rencontre très apprécié des jeunes expatriés des institutions européennes, surtout le jeudi soir. Deuxième conseil d’initié : le « Wolf », un lieu moderne et branché où vous pouvez également entrer en contact avec des personnes de différentes cultures. C’est une sorte de halle qui propose diverses spécialités culinaires internationales qui peuvent ensuite être dégustées et partagées sur place.

L’UE à Bruxelles. Photo : Julia Mayer

Le centre de l’Europe

Pour terminer, revenons une fois de plus aux institutions européennes, qui contribuent de manière significative à la renommée et à la popularité de Bruxelles. La capitale belge est considérée comme le centre politique et économique de l’Europe, comme en témoignent les nombreuses institutions européennes et, surtout, les nombreuses activités de lobbying. Le Parlement, en particulier, est très transparent et offre aux personnes intéressées un aperçu passionnant des événements politiques. Il est possible de combiner une visite du Parlement avec une visite du Parlementarium et de la Maison de l’histoire européenne. C’est une bonne manière d’approfondir sa propre connaissance de l’histoire et des processus décisionnels de l’UE. Mais pourquoi le parlement est-il comparé à un fromage français ? Cette comparaison résulte de la forte ressemblance du bâtiment avec le fromage « Caprice des Dieux », voilà pourquoi ce terme est utilisé avec humour comme synonyme. D’autre part, l’intérieur mou du fromage ne correspond pas à ce qui se passe dans cette institution politique, où le travail est acharné et les débats controversés, mais objectifs et équitables. La diversité de Bruxelles rend la capitale belge très agréable et dynamique, si bien que l’on ne peut quitter cette belle ville qu’à regret, conscients qu’il y a encore beaucoup à explorer.

Vos commentaires

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom