Les Verts vont lancer une campagne réellement européenne

Après leur réunion à Montreuil le week-end dernier

, par Fabien Cazenave

Les Verts vont lancer une campagne réellement européenne

Les Verts-ALE se sont réunis à Montreuil (93), vendredi 10 octobre 2008, pour parler de la Présidence Française du Conseil de l’Union européenne (PFUE), de la crise financière et des élections européennes.

Les Verts européens se sont réunis dans la ville de Dominique Voynet pour parler d’Europe et interpeller sur les sujets qui leurs sont chers, notamment l’écologie. La crise financière est aussi analysée sous ce prisme.

Une table-ronde s’intitule ainsi « La première crise socio-écologique du capitalisme »... Deux ministres sont venus débattre avec ce parti européen : Jean-Pierre Jouyet et Nathalie Kosciusko-Morizet, cette dernière intervenant sur la question du paquet énergie / climat.

Lors de la conférence de presse, ce seront les élections européennes qui seront le centre du débat, enfin presque.

Les élections de 2009 : programme commun et personnalités

Que cela soit Monica Frassoni, Philippe Lamberts, Dominique Voynet ou Daniel Cohn-Bendit, il est clair pour eux que les élections européennes doivent se jouer dans une dimension européenne. Les Verts préparent dont pour eux une plateforme commune que défendront tous leurs partis affiliés.

Pour donner cette dimension européenne, il y aura donc des personnalités qui interviendront dans un autre pays européen que le leur. Cette idée serait peut-être même pousser plus loin avec carrément une tête de liste « étrangère » dans un petit pays de l’Union européenne... mais les négociations sont en cours et devraient aboutir (ou non) d’ici 2-3 semaines. En France, on se souvient qu’Ari Vatanen, le champion automobile finlandais, avait été présents sur l’une des listes UMP-PPE lors des élections européennes de 2004 et avait été élu. Là, un cran serait poussé encore plus loin.

Les Verts pas assez gros pour porter un candidat

Daniel Cohn-Bendit le reconnaît : les Verts n’auront pas « la majorité parlementaire aux élections européennes ». Monica Frassoni le rejoint pour dire cependant que ce serait souhaitable que tous les partis présentent un candidat pour « personnaliser cette élection ».

Elle poursuit l’idée jusqu’à pousser le parallélisme parlementaire au niveau européen en évoquant une coalition des Verts avec d’autres partenaires. Elle semble penser clairement au PSE, mais sait que cette idée ne fait pas consensus chez les socialistes européens. Il s’agirait en fait d’une coalition anti-Barroso (candidat probable du parti de droite, le PPE) à l’image de ce qui s’était passé lors des élections face à Silvio Berlusconi en Italie.

Les Médias français et Cohn-Bendit

Petite scène de la conférence de presse : une journaliste pose une question sur le possible rassemblement écologiste en France. Cohn-Bendit commence à répondre et Philippe Lamberts voudrait enchainer... mais la journaliste explique timidement alors qu’elle souhaiterait plutôt les réponses de Daniel Cohn-Bendit et de Dominique Voynet.

Certes, en l’espèce, cela n’était pas dénuer de sens de privilégier les réponses de ces deux acteurs connus de la politique française, mais on a bien senti que ce qui intéressait les journalistes français étaient les réponses des représentants « français »...

Cela est allé encore plus loin : une fois la conférence de presse terminée, on vit quatre journalistes se diriger vers Daniel Cohn-Bendit pour avoir des réponses plus personnalisée. On se demande pourquoi ils ne les lui ont pas posé lors de la conférence de presse ? Libération va carrément publier un portrait dans son édition de lundi.

In fine, ils ont tous suivi « Dany le rouge » dans la grande salle d’à côté pour une mini-conférence. Peut-être avaient-ils des questions purement « françaises » à poser ? Plus personnelles ?

On ne peut cependant éviter d’être gêné de se dire que même pour une conférence de presse des Verts européens, les journalistes français ne s’intéressent qu’aux personnalités françaises...

Illustration : logo des Verts européens, issu de leur site.

Mots-clés

Vos commentaires

  • Le 14 octobre 2008 à 09:18, par Valéry-Xavier Lentz En réponse à : Les Verts vont lancer une campagne réellement européenne

    « On ne peut cependant éviter d’être gêné de se dire que même pour une conférence de presse des Verts européens, les journalistes français ne s’intéressent qu’aux personnalités françaises… »

    Heureusement que Daniel est Allemand :-)

  • Le 14 octobre 2008 à 09:23, par Fabien En réponse à : Les Verts vont lancer une campagne réellement européenne

    Mouais, désolé mais je pense que les journalistes ne voient vraiment que son côté « français »... Combien de fois entend-on parler de ces interventions allemandes ? Jamais.

  • Le 14 octobre 2008 à 18:04, par KPM En réponse à : Les Verts vont lancer une campagne réellement européenne

    Comme Noah était Français quand il gagnait et Camerounais quand il perdait, Cohn-Bendit est Français quand il est populaire et (Juif) Allemand quand il est gênant. C’est aussi simple que ça :-)

  • Le 14 octobre 2008 à 19:00, par Ronan Blaise En réponse à : Les Verts vont lancer une campagne réellement européenne

    Pour que « Danny » intéresse vraiment tout le monde, encore faudrait-il qu’il parle d’Europe (et ce, peu importe dans quelle langue...). A ce moment là, ça porte par-delà les frontières (et peu importe dans quelle langue...).

    Compte tenu - en cette année anniversaire - de ce qui s’est passé en France il y a 40 ans (et de l’implication dudit personnage dans les événements...), compte tenu de sa reconversion en politique, compte tenu du discours original (et « européen ») que tient sa famille politique (alors que nous sommes en année préélectorale), compte tenu qu’il est un très bon client - spontané, expansif et truculent - pour les médias... (d’autant plus qu’il a des choses à dire...), faut-il donc vraiment s’étonner à ce point que la personnalité de Danny intéresse la presse française ?

  • Le 15 octobre 2008 à 07:20, par Fabien Cazenave En réponse à : Les Verts vont lancer une campagne réellement européenne

    Enfin bon : quand on assiste à un évènement européen avec le lancement d’une campagne européenne pour 2009, la moindre des choses pour des journalistes, c’est de poser des questions sur le sujet.

    Qu’au cours d’une conversation, cela dévit ok, mais qu’on ne chercher à avoir que ça alors que c’est fait et refait...

  • Le 15 octobre 2008 à 08:30, par Ronan En réponse à : Les Verts vont lancer une campagne réellement européenne

    Ben voilà (on y revient...) l’ennui, c’est que le projet politique proposé n’est justement - quelques soient ses qualités - pas encore assez « bandant » pour qu’on s’attarde longtemps dessus.

    Encore une fois : dans les mois qui viennent, soit les Européens convaincus arrivent vraiment à imposer des thèmes de campagne vraiment ambitieux qui soulèvent vraiment l’intérêt populaire, soit ils seront contraints (une fois de plus...) à courir après le score (au risque de boire la tasse, une fois de plus...).

Vos commentaires

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom