Le nouveau label du patrimoine européen entre en scène !

, par Ferghane Azihari

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Le nouveau label du patrimoine européen entre en scène !
Logo du label du patrimoine européen

Le programme « label du patrimoine » européen était à l’origine une initiative intergouvernementale lancée à Grenade, en Espagne, le 28 avril 2006, regroupant quelques États volontaires. Mais deux ans plus tard, le Conseil, voulant transformer cette initiative intergouvernementale en une véritable action de l’UE, a invité la Commission à faire une proposition en ce sens. C’est ainsi que la décision n°1194/2011/UE du Parlement européen et du Conseil du 16 novembre 2011 est adoptée.

Qu’est-ce que le label du patrimoine européen ?

C’est une action qui porte des ambitions dans le domaine de la culture et de la citoyenneté. L’objectif est de mettre en avant l’héritage culturel européen commun afin de renforcer le sentiment d’appartenance à l’Union. Le label a vocation à être attribué à des sites. Concrètement, cela peut être des musées, des sites urbains, industriels, des paysages culturels, des lieux de mémoire, les sites naturels, sous-marins, archéologiques et même le patrimoine immatériel !

Ce label, en plus de vouloir augmenter l’attractivité touristique et les retombées économiques favorables aux régions élues, se veut être un véritable outil pédagogique et symbolique au regard de la construction européenne. C’est pour cela qu’il existe certains critères pour les sites qui veulent poser leur candidature.

Des critères tournés vers l’intégration européenne

Ainsi le site qui veut prétendre à ce label doit :

  • démontrer au jury qu’il a une véritable place dans l’histoire et l’intégration européenne. Concrètement, il s’agit de mettre en rapport le site avec des évènements, des mouvements ou encore des personnalités européennes ;
  • démontrer au jury que son influence va au-delà des frontières de l’État dans lequel il se trouve ;
  • démontrer au jury qu’il a un rôle effectif dans la promotion des valeurs communes sur lesquelles l’Union européenne est fondée.

Enfin les sites candidats doivent établir un projet consistant à sensibiliser les citoyens au caractère européen du site. Cela peut se faire selon diverses manières comme l’organisation d’activités ludiques, éducatives en encourageant la dimension multiculturelle tel que le multilinguisme par exemple.

A cet égard le label n’est pas définitif car il peut être retiré par la Commission si le site ne respecte plus les critères susmentionnés.

Si le programme est déjà entré en vigueur en ce que les préparations administratives sont déjà entamées, les labels commenceront à être attribués en 2013.

Les amateurs de culture, d’histoire, d’Europe et de connaissances au sens large tout comme les initiés ainsi que les curieux sont donc invités à suivre cela de près !

L’initiative est intéressante en ce qu’elle permet d’ajouter un programme de plus à l’action de l’UE dans le domaine de la culture. Certains programmes sont déjà connus du public comme c’est le cas de la Capitale européenne de la culture. Leur opportunité est indiscutable tant que l’Union se doit impérativement de travailler au rapprochement des peuples « unis dans la diversité ».

Les différences culturelles sont en effet une richesse que l’Union se doit de mettre en avant.

Mais ces différences sont aussi quelque part une source de faiblesses en ce que des peuples différents vont a fortiori avoir plus de mal à se comprendre. A cet égard, c’est précisément par le biais de ce genre de programme que l’on peut éradiquer les difficultés inhérentes au multiculturalisme, en faisant en sorte que les peuples se comprennent mieux. Ces démarches permettront de conforter les concepts d’identité, de citoyenneté et de Nation européenne. La politique culturelle de l’Union devra ainsi figurer au rang des priorités pour atteindre ces objectifs. A cet égard il sera sans doute impérieux de multiplier ce genre d’initiative.

Mots-clés

Vos commentaires

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom