Des observateurs des JEF arrêtés en Biélorussie

Communiqué de presse des Jeunes Européens Fédéralistes (JEF-Europe).

, par Traduit par Emmanuel Vallens

Des observateurs des JEF arrêtés en Biélorussie

Depuis deux jours, des personnes affectées aux sondages sortis des urnes sont en Biélorussie, sous la coordination de l’association danoise SILBA et la Jeunesse sociale-démocrate danoise, où ils préparent les enquêtes qu’ils mèneront lors des « élections » présidentielles de cette semaine.

Tous ces militants sont des jeunes issues de nombreuses organisations de toute l’Europe. Hier, un grand nombre d’entre eux a été arrêté par la police d’Etat de Lukashenko et par le "KGB".

Parmi les personnes arrêtées se trouve l’un des co-organisateurs et ancien président de JEF Danemark, Jens-Kristian Lytken, 24 ans. Jens-Kristian a été arrêté hier pendant quatre heures et demi, et n’a été libéré qu’à la condition de quitter le pays dans les quarante-huit heures. D’autres militants se sont vu donner un délai de vingt-quatre heures. La police d’Etat et le KGB ont pris des copies de données personnelles contenues sur leurs ordinateurs portables et leurs clés USB. La télévision d’Etat filmait les interrogatoires des militants et nous ne savons pas encore si les prises ont été diffusées sur les chaînes publiques.

Les quelques cinquante sondeurs répartis dans toute la Biélorussie ont tous subi des interrogatoires similaires et des arrestations par les services de Lukashenko. Ils ne peuvent plus se déplacer librement.

Jens-Kristian Lytken a expliqué :"L’opposition est complètement mise sur la touche par les forces de sécurité du gouvernement. Les rassemblements de l’opposition, pour ceux qui en ont le courage, ne sont autorisés que dehors, alors qu’il fait un froid glacial. La plupart des militants de l’opposition sont suivis de près par le KGB. De plus certains observateurs électoraux de l’OSCE ainsi que les sondeurs de SILBA ont été harcelés et incités à quitter le pays."

Face à ces développements, Jan Seifert, le président de JEF Europe a estimé que "les méthodes d’oppresseur de Lukashenko sont totalement inacceptables pour une société européenne fondée sur des valeurs comme les nôtres. Un grand nombre de nos militants (anciens comme actuels) se sont battu pour la démocratie et contre les régimes nationalistes (comme en ex-Yougoslavie) et l’oppression soviétique, mais ce à quoi nous assistons ces derniers jours en Biélorussie nous rappelle les pires heures de l’Union soviétique."

"Nous exigeons, a-t-il poursuivi, que les sondeurs et les observateurs aient un accès libre à tous les bureaux de vote et citoyens biélorusses, sans surveillance ni harcèlement des services secrets."

"Il faut maintenant que les dirigeants européens accentuent la pression sur le régime Biélorusse, mais également sur le Président Poutine pour qu’il cesse de soutenir Lukashenko. Par ailleurs, les entreprises de fourniture d’énergie de l’Union européenne devraient revoir leur participation avec les fournisseurs d’énergie russe qui fournissent une source de revenus majeure à Lukashenko en lui fournissant du pétrole et du gaz à des prix inférieurs à ceux du marché."

Les militants de JEF afficheront leur solidarité avec le peuple biélorusse lors d’actions et de manifestations dans toute l’Europe, cette nuit et demain.

(Document traduit de l’anglais par Emmanuel Vallens, membre du bureau national des « Jeunes Européens - France »).

Pour plus d’info : www.jef-europe.net ou appelez le Secrétaire Général de JEF Europe, Joan Marc Simon au +32 495 501383 ou au bureau au +32 2 512 0053.

Jens-Kristian Lytken peut être joint à Minsk jusqu’à demain sur son portable au +45 28397901 (mobile).

Vos commentaires

  • Le 16 mars 2006 à 07:49, par Fabien En réponse à : Des observateurs des JEF arrêtés en Biélorussie

    Tout mon soutien à eux ! J’espère que le « grand » public sera enfin sensibilisé à ce qui se passe dans cette dictature. Malheureusement, l’anonymat médiatique risque de laisser vivre ce régime... Heureusement que les Européens engagés ne laissent pas tomber ! Courage les Jeffers !

  • Le 16 mars 2006 à 12:32, par ? En réponse à : Des observateurs des JEF arrêtés en Biélorussie

    Paris-Minsk, Perspectives biélorussiennes et le Courrier de la Biélorussie organisent la sixième journée de solidarité avec la Biélorussie,

    CE JEUDI 16 MARS À 17 HEURES à Paris, devant le Centre Georges Pompidou (au croisement des rues Saint-Martin et Rambuteau)

  • Le 16 mars 2006 à 18:43, par Neelo En réponse à : Des observateurs des JEF arrêtés en Biélorussie

    Tout mon soutien à ces jeunes courageux victimes du gouvernement belarus. Nous tous, européens démocrates ne devons pas rester passif. Bravo à ceux qui se mobilisent déja. Avons nous un moyen de véhiculer nos idées chez la population belarus pour qu’elle puisse réclamer d’elle-même la libéralisation de son régime ?? merci à vous tous qui mediatisez nos voisins belarus. Faites que la presse de masse le fasse aussi. merci

  • Le 16 mars 2006 à 20:13, par Emmanuel Vallens En réponse à : Des observateurs des JEF arrêtés en Biélorussie

    Merci de votre intérêt. Pour agir, c’est très simple, jusqu’aux « élections » présidentielles du 19, vous pouvez continuer l’action bâillonage de statues et envoyez vos photos à Bénédicte Roer, de JEF-Europe (b.roer chez jef-europe.net)

    Vous pourrez découvrir les photos de l’opération « bâillonage de statues » menée dans la nuit du 15 au 16 mars dans toute l’Europe par les JEF (Jeunes Européens Fédéralistes) en cliquant sur le lien suivant :

Vos commentaires

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom