Accueil > Fédéralisme > Le drapeau européen a 50 ans

Histoire

Le drapeau européen a 50 ans

Aujourd’hui, vendredi 9 décembre...

, par Fabien Cazenave

Aujourd’hui, vendredi 9 décembre... Parmi les symboles européens les plus appréciés et les plus intégrés, le drapeau européen tient sans doute l’une des premières places. Mais qui sait que le drapeau bleu azur cerclé d’étoiles en or aura cinquante ans le 9 décembre prochain ?

Auteurs

Il a été adopté voilà 50 ans par le Conseil de l’Europe qui comptait alors 14 membres. Ce n’est qu’en 1986 que la CEE [1] l’adoptera officiellement. Officiellement : « le cercle de douze étoiles d’or sur fond azur incarne les peuples d’Europe, le cercle symbolisant leur union. Le nombre d’étoiles est constant, le chiffre douze symbolisant l’unité et l’harmonie, rappelant les mois de l’année et les douze signes du zodiaque. »

Les célébrations pour ses cinquante bougies ont commencé le 16 novembre dernier par une commémoration réunissant les dirigeants du Conseil de l’Europe, les présidents du Parlement européen et de la Commission européenne. Un drapeau géant a été dévoilé devant le Palais de l’Europe à cette occasion (il figure dans le livre Guinness des records), mesurant 46 mètres sur 25 et symbolisant les 46 États membres du Conseil de l’Europe et les 25 de l’Union européenne.

Un drapeau symbole de paix

Lors de la dernière campagne référendaire en France, la distribution par les Jeunes Européens de milliers de petits fanions figurant le drapeau européen a connu un grand succès tant au niveau des jeunes que celui de tous ceux qui voulaient marquer leur engagement européen. Ce drapeau représentant la Paix entre tous les peuples de notre continent doit être le plus utilisé possible... d’autant plus qu’il est l’un des rares symboles d’une identité européenne, alors que nous en avons le plus grand besoin.

Partagez cet article

Notes

[1Communauté économique européenne, devenue depuis Communauté européenne, principale composante de l’Union européenne.

Vos commentaires

  • Le 1er décembre 2005 à 08:50, par borneo En réponse à : Le drapeau européen a 50 ans

    Le ministre des affaires européennes de Tony Blair a suggéré de renoncer au drapeau européen car évoquant une Europe fédérale qui serait une illusion. L’Europe selon lui n’est qu’une zone de libre échange. Le drapeau européen brillait par sa discrétion lors de la réunion des chefs d’états organisé par Tony Blair.

  • Le 3 décembre 2005 à 12:12, par Valéry-Xavier En réponse à : Le drapeau européen a 50 ans

    Si le drapeau de l’Union européenne dérange Tony Blair, il n’a qu’à proposer à ses concitoyens de la quitter... Son objection est totalement absurde au sens ou même l’ONU, organisation fantoche s’il en est, a un drapeau, et que cela ne le dérange pas.

    Le drapeau Européen permet de signifier la dimension européenne de notre identité, comme on a aussi des drapeaux pour l’Angleterre, l’Écosse ou le Pays de Galles en plus de l’Union Jack pour signifier la diversité du Royaume-Uni.

    Les drapeaux ne peuvent poser de problème que s’ils sont sacralisés comme notre gouvernement a tenté de le faire en passant une loi sanctionnant les atteintes au drapeau français ou à notre hymne national belliqueux.

    En ce qui me concerne, je continuerai à porter atteinte aux drapeaux qu’il me plairat et à rester assis quand on joue la Marseillaise (ou l’Hymne à la joie aussi d’ailleurs).

    VXL, vexillosceptique

  • Le 3 décembre 2005 à 18:40, par Ronan Blaise En réponse à : Le drapeau européen a 50 ans

    vexillum, i (neutre) : drapeau, étendard, bannière, oriflamme (en latin).

    vexillographie (f) (en français) : la science de l’étude des drapeaux (sens et disposition des couleurs, des symboles...).

  • Le 9 décembre 2005 à 16:55, par David Soldini En réponse à : Le drapeau européen a 50 ans

    c’est également depuis que le Conseil l’a adopté comme drapeau officiel de l’Europe que le drapeau européen a perdu sa vocation à représenter un projet. En effet, il est aujourd’hui le drapeau de tous les européens (à ce titre il figure sur nos documents officiels). C’est le drapeau de L’UE comme le drapeau bleu blanc rouge est le drapeau de la france. Le drapeau des pro-européens militants reste le premier drapeau historique : le E vert sur fond blanc. C’est évidememnt la différence entre l’être (ce qui existe, l’union telle que nous la connaissons) et le devoir être (l’Europe telle que nous la voulons) qui est en jeu. Le jour où l’être rejoindra le devoir être, il n’y aura plus besoin de fédéralistes européens ou de militants euroépens, comme de drapeau autre que le drapeau étoilé... à mon grand regret, ce jour est encore lointain. Donc, pour l’heure, vive le drapeau étoilé, et vive le drapeau vert ! David (vexillo-utilitariste)

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom